Le Clair de Lune

Chroniques de l'ordre du Clair de Lune, sur le jeu World of Warcraft, serveur Kirin Tor (EU)
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Eluranae Rivelune

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Eluranae Rivelune

avatar

Messages : 175
Date d'inscription : 03/12/2015

MessageSujet: Eluranae Rivelune   Mar 27 Déc - 20:02


Noms : Eluranae Rivelune (respectivement « Lumière de la Lune-mère », « Née de la Rive étoilée de la Dame Blanche »)

Date de naissance : Inconnue

Lieu de naissance : Inconnu

Âge : Environ mille ans d'âge (adulte)

Sexe : Féminin

Race : Elfe de la nuit

Signes particuliers : Une ouïe très développée même pour une elfe ; il n'est pas rare de trouver quelques cicatrices sur ses bras clairs, et ses mains sont sèches et abîmées des années innombrables de la pratique du tir à l'arc. Sa voix est claire et harmonieuse, mais plus profonde qu'il n'est habituel aux femmes de son peuple. Un croissant d'argent est généralement tressé dans ses cheveux, et elle est presque toujours vêtue de blanc. Elle arbore fièrement sur son visage des marques symbolisant le passage à l'âge adulte pour les femmes kaldorei - les siennes représentent deux lames d'argent.

Description physique : Haute de taille (entre 193 et 195 centimètres), élancée de stature, on voit en Eluranae la grâce naturelle des femmes elfes de la nuit. De soyeux cheveux couleur neige ondulent sous ses épaules, vestiges d'une chevelure jadis bien plus longue. Deux yeux d'un argent pur luisent sur son visage pâle, reflet d'une douce lueur qui planait autrefois dans les sous-bois de Reflet-de-Lune ; la tristesse y fait poindre quelques éclats étoilés. Son corps est en courbes et en muscles bien taillés résultant d'un entraînement pluriséculaire dans l'art de la chasse et du tir à l'arc.

La dame elfe arbore face à tous les inconnus un visage froid et placide, et elle est toujours armée de son regard ; car ses yeux sont aussi pénétrants que des glaives à la lumière de la lune, et cependant profonds, puits de souvenirs enfouis.

Équipement : On verra Eluranae le plus souvent vêtue de robes en étoffe lunaire ou d'une armure de cuir ; les batailles les plus risquées la font toutefois endosser une belle armure de mailles elfiques qui la rend imposante. Son arsenal de guerre est à l'image de celui des Sentinelles. Une lame lunaire, un glaive de facture elfe de la nuit béni par ses soins constitue son arme secondaire. En cas de besoin, une dague attend patiemment dans sa botte. Enfin, elle dispose de deux arcs, qu'elle inter change selon ses besoins. Le premier est un lourd arc de guerre taillé dans une essence endémique aux forêts septentrionales de Kalimdor. Résistant aux affres du temps, il est notamment renforcé d'acier et agrémenté de plumes couleur argent, tournant presque mauve. Souvent elle s'en sert pour les missions importantes, mais aussi lorsqu'elle s'aventure loin de chez elle. Pour les déplacements rapides, la discrétion et le pistage, elle utilise plutôt un arc composite, certes long mais très léger qu'elle a nommé « Ornesylve ».

Psychologie : Eluranae est lunatique : elle peut se montrer tantôt patiente et avenante, tantôt froide et indifférente, tantôt douce et aimante. On ne sait jamais à laquelle se confronter lorsqu'on l'aborde. Elle fait cependant beaucoup d'efforts avec les personnes qu'elle connaît et apprécie un minimum. Toutefois, elle n'est pas le genre d'elfe à qui chercher noise : l'imbécile provocateur aurait tôt fait de se retrouver avec une lame sous la gorge.

Extrêmement protectrice avec les siens, telle une traquelune avec ses petits, elle n'hésitera pas à les défendre et les protéger sans prendre de gants.

Entièrement imprégnée de la fierté caractéristique des guerrières de la nuit, acharnée et sans aucune forme de pitié, elle préfère se battre jusqu’à ce que ses forces la quittent plutôt que de s’avouer vaincue.

Récemment, les responsabilités qui lui ont échu l'ont rendue plus maîtresse d'elle-même, lui faisant montrer un visage bien plus sage qu'il n’y paressait au premier abord sous son masque de guerrière.

Qualités : Elle dispose d'une agilité et d'une grâce saisissantes ; son agilité n'est pas seulement physique mais aussi mentale : elle fait preuve d'une grande perspicacité et d'un sens de l'écoute sans faille. Elle est un soutien pour les siens, une source de volonté pure, qui lui a valu sa place au côté des Sœurs : maîtresses spirituelles et redoutables guerrières au service de leur peuple et de la Déesse mère. Extrêmement protectrice et loyale, elle surveille toujours les siens même de loin et refuse de laisser quoi que ce soit leur arriver.

Défauts : C'est sa facette d'elfe mélancolique qui engendre chez elle la plupart de ses défauts. D'une tristesse vague, elle refuse toutefois de montrer la moindre faiblesse même quand celle-ci saute aux yeux de tous, et rares sont les personnes qui l'ont déjà vue ainsi. Ce sentiment et cet entêtement à ne pas vouloir se délivrer aux autres l'ont rendue également fortement impassible, et cela a tendance à s'empirer avec le temps et les malheurs qui s'accumulent sur le Peuple des étoiles ; désirant plus que tout rester un modèle de force, elle chasse les traces de sentiments de son visage pour garder la face en toutes circonstances - ou presque. Téméraire et imprudente, elle se jettera au-devant du danger pour sauver ceux qu'elle aime. Et il semblerait enfin qu'elle éprouve une aversion certaine pour les Nagas, et les femmes serpents auraient sur elle le don de lui faire perdre ses moyens.

Compétences : Archère redoutable, guerrière de la nuit touchée par la grâce et la lumière de la Dame Blanche, sa formation au sein de la sororité d'Elune lui a aussi permis de développer une grande affinité avec la lumière d'argent. C'est également une maîtresse dans l'art du camouflage et une très bonne pisteuse, comme beaucoup de Kaldorei, et elle a de bonnes connaissances sur les herbes médicinales.

Histoire : Peu nombreux sont ceux qui connaissent sa véritable histoire. L'on sait toutefois qu'elle vient des régions de Reflet-de-Lune et que nul autre lieu n'est plus cher à son cœur. Deux choses semblent claires : elle a participé à la Bataille du Mont Hyjal qui l'a profondément marquée, et a combattu les légions démoniaques à leur dernière invasion sur Azeroth ; aussi, elle a passé la moitié de sa vie à veiller avec un acharnement incessant le bois d'Orneval, combattant sans relâche le mal qui y sévi et qui a fait de la magnifique et sauvage forêt une région dangereuse à parcourir.

_________________

« Que ce qui doit être soit. »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Eluranae Rivelune
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Clair de Lune :: L'Arbre-Monde :: Le Temple de la Lune-
Sauter vers: