Le Clair de Lune

Chroniques de l'ordre du Clair de Lune, sur le jeu World of Warcraft, serveur Kirin Tor (EU)
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Alathæ,  la Rôdeuse

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Alathæ la Rôdeuse

avatar

Messages : 17
Date d'inscription : 28/06/2016

MessageSujet: Alathæ,  la Rôdeuse   Jeu 7 Juil - 15:20

FICHE DE RECRUTEMENT

Alathæ,  la Rôdeuse


  • Prénom : Alathæ
  • Surnom : Alah’ni, «La Rôdeuse » en darnassien
  • Âge : 11029 ans
  • Caste : Druidesse

  • Description physique:

    Comme ceux de sa race nés sur l’ancien unique continent Kalimdor, Althae est plus grande et a la peau davantage bleutée que les elfes de la nuit de l’après Grande Fracture. Des courbes sveltes et élégantes sculptent cette femme à l’apparence toujours jeune et fraîche. Une longue crinière couleur indigo tombe en cascade dans son dos cambré, tandis que ses sourcils, seuls autres touches de pilosité sur son corps, partent horizontalement vers l’extérieur de son visage sur une bonne dizaine de centimètres.
    Son visage ne démarque pas particulièrement de celui de ses semblables si ce n’est par la présence de quelques tatouages en ancien elfique qui dansent sur ses pommettes, longent l’arrête de son nez et viennent s’évanouir sur ses joues d’une part et sur son front d’une autre.


  • Description mentale:

    Marquée par une longue vie de solitude, il arrive à Alathae de confondre certains standards des deux civilisations elfiques, celle d’avant la Grande Fracture et celle d’après. Victime de la rigidité de l’ancienne société, elle semble distante de ses semblables même si ses dernières aventures l’ont contraint à s’en rapprocher et lui ont ainsi permis de changer son opinion sur les siens. Ses actions étaient, il y a quelques décennies encore, guidés par ses propres critères moraux qui, bien que tourné vers le bien, n’étaient pas toujours en parfait accord avec le reste de la société. L’absence de loi et de règle, ont guidé Alathae vers un quotidien où la prise d’initiatives et de risques furent nécessaires. Les choix prient par l’elfe tout au long de sa vie ont forgé une kaldorei solitaire d’apparence solide physiquement et mentalement qui trouve son quota d’émotions positives et négatives dans tout ce qui l’entoure.

  • Historique:


    Seules les grosses lignes de l’histoire d’Alathae sont présentes ici, à travers une chronologie sommaire qui pourra vous permettre d’imaginer comment ce personnage à évoluer avec son monde.


    • An - 10 993 ans : Naissance d’une Tendrepousse

    Naissance d’Alathae à Then’Ralore situé sur l’ancien continent unique de Kalimdor, à l’Ouest du Puits d’Eternité et au Sud du Mont Hyjal. Fille d’un cordonnier réputé et d’une soldat de l’armée kaldorei de l’époque, elle se démarque rapidement de la foule de jeunes pousses de son âge en préférant la solitude et le silence des forêts aux enseignements magiques imposées par la Reine Azshara aux nouvelles générations.


    • Entre -10 993 et -10 000 : La découverte et l’apprentissage du Druidisme

    Alathae est une jeune adulte et, alors qu’approche l’âge de choisir sa voie, la jeune elfe rencontre Melaniel, un kaldorei tout juste plus vieux qu’elle qui partage son amour pour la faune et la flore. Le jeune elfe s’engage rapidement sur la voie du Druidisme dès que cette nouvelle magie fait son apparition parmi son peuple.
    Durant plusieurs décennies, le jeune kaldorei qui se voit enseigner le druidisme par son maître, rapporte tout ce qu’il apprend à sa conjointe pour partager son savoir dès lors qu’il l’acquiert. Ainsi, la jeune femme progresse à la même allure que son professeur improvisé.
    Lorsque les connaissances du couple en druidisme deviennent conséquentes, le couple commence à se défaire de la société elfique. Désabusé par la suprématie des Biens-nés et l’autorité de la Reine Azshara et désintéressés de la magie des arcanes, les deux jeunes elfes s’éloignent de plus en plus des leurs pour se livrer entièrement à la nature et à leur lien avec celle-ci. A la recherche de tranquillité pour continuer leur apprentissage et fuyant l’influence inévitable de la magie des arcanes utilisée à outre-mesure par les Biens-nés, les amoureux s’enfoncent dans les profondes forêts qui bordent le Mont Hyjal, dernier lieu laissé volontairement vierge par la Reine Azshara à l’apogée de son règne.


    • An - 10 000 ans : La Guerre des Anciens & la Grande Fracture

    Durant cet évènement majeur de l’histoire des elfes de la nuit, les deux kaldoreis auront échappé aux troubles causés par l’arrivée de la Légion Ardente du fait de la distance prise avec leur peuple. En ce qui les concerne, cet évènement n’a pour seul résultat que des les avoir poussé à s’enfoncer un peu plus dans les sublimes et gigantesques forêts qui bordent le Mont Hyjal, les coupant ainsi davantage encore de la civilisation.


    • An – 9 000 : La création de Nordrassil

    Spectateur de la Grande Fracture, désolés et honteux de n’avoir apporté aucune aide lors de la guerre qui faillit couter au monde son existence, ils participèrent à la sécurisation de Nordrassil à leur manière lorsque celui-ci fut planté. Les deux amoureux reprirent leur apprentissage solitaire en autodidacte en veillant sur les régions voisines du mont sacré et veillant également sur l’équilibre.


    • An – 7 000 : La Longue Veille

    Les druides, emmenés par Malfurion Hurlorage, entrent en hibernation pour renouveler leur lien avec la nature et aider l’Aspect du Vol Vert, Ysera, à protéger le Rêve d’Emeraude. Cette importante décision apparaît comme une opportunité extraordinaire pour Melaniel qui voit là un moyen de percer davantage encore les mystères du druidisme et voit ainsi une façon d’améliorer son lien avec la nature. Il sait qu’il pourrait devenir plus puissant et ainsi mieux protéger la nature et l’équilibre. Victime de ses bonnes intentions et aveuglé par son désir, le kaldorei mâle prend alors l’une des décisions les plus importantes de sa vie. Il décide, contre toute attente, de quitter Alathae pour rejoindre ses homologues druides dans les refuges des saisons et atteindre le Rêve d’Emeraude rendu bien plus accessible depuis la création de Nordrassil. La jeune elfe vécut cet évènement comme une terrible trahison qui, non seulement lui brisa le cœur mais la poussa à vivre loin des siens pour se vouer entièrement au druidisme et à une vie en harmonie avec la nature.


    • Entre -7000  et l’An 20 : De Alathae à Alah’ni

    Pendant près de 7 millénaires, Alathae vécut en harmonie parfaite avec la nature. Elle voyageait dans tout le nouveau Kalimdor, vivant dans une communion des plus saines avec la faune et la flore, et vouant son existence à la protection de la nature et à la défense de son équilibre. Elle parcourait le continent entier pour combattre et annihiler ses maux, et soignait ses plaies, laissant derrière elle une trainée d’un nouveau souffle de vie.
    Avec le temps et le désir de vivre hors de toute civilisation, son identité disparaissait dans les mémoires de tous jusqu’à ce qu’elle en vienne à l’oublier elle-même.
    Ses formes animales lui permettaient de se fondre un peu plus encore dans l’environnement du continent et lui assurait ainsi l’anonymat qui lui était nécessaire malgré elle pour son propre équilibre émotionnel.
    A son sens, être identifiable la rattachait à sa forme originelle, celle d’elfe de la nuit et ainsi, des maux, souffrances et douleurs qu’elle lui associait.



    • An 20 : L’éveil des orcs et des druides Kal’dorei.

    Les orcs commencèrent à abattre des arbres et récolter du bois à Orneval. Le cri de douleur et l’appel au secours de la forêt elfique arrivèrent rapidement aux oreilles de celle qui vivait pour assurer leur défense. Suite à cette agression, Alathae  décida d’entreprendre quelques actions individuelles afin de causer du tort aux actions des orcs. Elle se rendit très rapidement compte de son inefficacité.
    S’en suivit la mort du demi-dieu Cénarius, tué par les orcs, qui termina de mettre un coup au moral d’Alathae qui décida, suite à ça, de rejoindre le Rêve d’Emeraude pour améliorer ses compétences. Toujours décidée à œuvrer seule, elle décida de rejoindre le rêve d’Emeraude pour améliorer ses talents, ainsi elle pensait pouvoir avoir un meilleur impact dans ce conflit qui la dépassait en réalité bien plus qu’elle ne se l’imaginait.



    • An 24 : Le piège du Cauchemar Reptilien.

    Alathae, qui désirait plus que tout renforcer son lien avec la nature et ses pouvoirs octroyés par le druidisme, tenta de rejoindre le rêve d’Emeraude. La douleur de la trahison de Melaniel la hantant toujours et la crainte de le retrouver dans ce monde parallèle lui rendaient le voyage difficile. Privée des refuges des saisons, elle se mit en quête des portails qui lient le monde réel au monde sauvage d’Emeraude. Elle trouva finalement le moyen de parvenir à ses fins grâce au portail d’Orneval qui l’emmena dans le Rêve mais la druidesse tomba face à un monde corrompu qui, elle l’apprendra plus tard, avait prit le nom de Cauchemar Reptilien pour une bonne raison.


    • An 28 : Une prison d’Emeraude.

    Durant près de quatre longues années, Alathae n’avait jamais cessé de se battre contre les créatures sombres et malveillantes qui avaient fait leur apparition dans le Rêve d’Emeraude et l’avaient transformé en un lieu sombre et corrompu, le Cauchemar Reptilien.  Son arrivé dans le Rêve, avec un esprit déjà tourmenté, faisait d’elle une cible parfaite et l’empêchait de se dissimuler aux yeux de ses créatures du cauchemar qui entendait son malaise et sa souffrance comme des chants de sirènes. La Rôdeuse affronta sans relâche ses créatures durant ces quatre terriblement longues années sans le moindre instant de repos. Un perpétuel tourment sans échappatoire qui a profondément endommagé l’équilibre intérieur de la druidesse. Tant usé moralement, que physiquement, la druidesse quitta finalement le Rêve d’Emeraude lorsque Malfurion en fit de nouveau un endroit sain et paisible.


    • An 28 à aujourd’hui : Retour aux origines

    La druidesse, terriblement affaiblie par cette expérience catastrophique que s’est révélée être son voyage dans le Rêve, reprit sa chasse au maintient de l’équilibre de la nature pour retrouver également le sien. Ayant perdu la quasi-totalité de ses pouvoirs et connaissances druidiques ainsi que sa forme physique et une partie de sa mémoire, elle reprit contact avec ceux de sa race, ses frères et sœurs, même si elle privilégiait toujours une vie solitaire.
    Seuls ses pouvoirs les plus utilisés avant cette expérience restèrent sous sa maîtrise, à savoir les changements de formes.


  • Pourquoi le personnage souhaite-t-il rejoindre le Clair de Lune ?:

    Consciente de sa nouvelle impuissance et, aujourd’hui, des bonnes volontés de son peuple racheté, elle décide de rejoindre les siens pour poursuivre dans la voie où elle s’était engagée il y a plusieurs millénaires. La protection de la nature et de l’équilibre semblent toujours à l’ordre du jour pour la druidesse qui a à cœur de retrouver son équilibre personnel qui, elle le sait, passe par l’harmonie avec la nature et son peuple qu’elle a trop longtemps laissé de côté.

  • Pourquoi devrait-on lui donner sa chance au sein du Clair de Lune ?:

    Alathae a voué sa vie à la protection de ce qui l’entoure et ses intentions ne sont plus à prouver. En plus d’être une excellente guerrière dans quelques formes animales que ce soit, elle semble très clairement faire preuve d’une bonne volonté dans sa réflexion et ses actions. Une gardienne de la nature au cœur pur sans nul doute.




Identité HRP


  • Présentation HRP:
    Je préfère garder cette partie là mystérieuse pour le moment et la préserver pour un second temps si affinité il y a. : )

  • Qu'est-ce qui vous a donné envie de nous rejoindre ?:
    La culture et l’histoire des elfes de la nuit m’ont toujours intéressée et énormément attiré mais mes lacunes concernant leur background ont toujours été un frein pour moi. Aujourd’hui, la lecture des Chroniques Vol.1 de warcraft et le leveling de mon personnage elfe de la nuit druide en Kalimdor m’ont permis d’avoir, je crois, suffisant de connaissances pour me lancer dans cet univers qui m’attire toujours autant et peut-être plus encore. Je suis bien loin de maîtriser le rp kaldo et j’en suis conscient mais, aujourd’hui, je pense avoir au moins les bases nécessaires.
    Pourquoi votre guilde ? Tout simplement parce qu’elle semble être ce qui correspond le plus à celui qui, comme moi, cherche à se plonger dans la culture elfique traditionnelle.


  • Connaissez-vous déjà des membres de la guilde ? Si oui, lequel(s) ?:
    Aucun !

  • Avez-vous déjà intégré une autre guilde avec votre personnage ? Si oui, laquelle ou lesquelles ? Pourquoi votre démission de votre ou vos dernière(s) guilde(s) ?:
    Rien à déclarer ! : )

  • Acceptez-vous la charte de guilde et du forum ?:
    J’accepte sans réserve la charte de guilde et du forum qui me permet d’affirmer que nous sommes sur la même longueur d’ondes.

  • Un dernier mot ?:
    Le background de ce personnage a été créé à partir de mes connaissances du Lore qui sont ce qu'elles sont :p Je reste du coup, ouvert à toutes critiques constructives qui peuvent me permettre de l'améliorer ou de modifier certaines incohérences.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luman'dil Murmefeuille
Admin
avatar

Messages : 908
Date d'inscription : 12/11/2015
Localisation : Teldrassil

MessageSujet: Re: Alathæ,  la Rôdeuse   Jeu 7 Juil - 22:25

Bonjour ou bonsoir Alathae la Rôdeuse,

Pour commencer, merci de vous intéressez au Clair de Lune et d'avoir fourni une candidature bien détaillée. Au cours de la vie du Clair de Lune, nous avons eu quelques postulations de druidesse. Je dois dire qu'il est difficile de rendre l'histoire d'une druidesse de cette époque crédible. Ça me rebute un peu, mais l'histoire des elfes a prouvé qu'il n'y avait pas que des hommes druides ou que des femmes guerrières il y a 10 000 ans. Mais, il s'agit là d'exception rarissime. L'ouverture des castes aux différents sexes s'est faite après la Bataille du Mont Hyjal.

Je ne sais pas trop où porter mon jugement sur cette candidature qui a bien été réalisée. Nous avons déjà deux druides dans la guilde, mais une druidesse apporterait effectivement un tout autre angle à cette classe. Mais, le fait que votre personnage soit une ancienne druidesse et que c'est à cause du Cauchemar d'Émeraude qu'elle a presque perdue toutes ses capacités druidiques... Je suis vraiment mitigé sur l'histoire de votre personnage.

Je laisse donc la parole aux autres membres de la guilde qui voudraient prononcer leurs points de vue.

_________________

«Même les plus petites feuilles murmurent au grand chêne.»

- Luman'dil Murmefeuille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leclairdelune.forumofficiel.fr
Eluranae Rivelune

avatar

Messages : 175
Date d'inscription : 03/12/2015

MessageSujet: Re: Alathæ,  la Rôdeuse   Ven 8 Juil - 0:58

Une présentation assez plaisante à lire.

Personnellement, je n’ai rien contre les druides « non officiels », n’appartenant à aucun ordre affilié au Cercle Cénarien et ayant vécu toute leur vie durant isolés et loin de tout - ceci est d'autant plus crédible pour une druidesse. Je pense aussi que ce type de profils pourrait être intéressant à jouer si le Lore est respecté, prenant compte des restrictions de sexe qu'aurait pu rencontrer Alah’ni avant la Troisième guerre.

Néanmoins, j’ai pu constater quelques petites erreurs dans l’histoire de ton personnage - rien de bien méchant, mais ce sont les détails qui font la différence !

Parmi ces quelques incohérences, on retrouve :

Alathæ la Rôdeuse a écrit:
Fille d’un cordonnier réputé et d’une soldat de l’armée kaldorei de l’époque, [...]

Au sujet de la mère, cette dernière n'aurait en aucun cas pu faire partie de l'armée de l'époque pour la simple et bonne raison que les femmes n'étaient pas admises, au même titre que les hommes elfe avant la bataille du Mont Hyjal chez les Sentinelles (les Sentinelles ayant vu le jour suite à la guerre des Anciens, c'est à partir de là que les femmes elfes de la nuit ont pu faire partie des rangs d'une organisation militaire officiellement reconnue par la nation des Kaldorei).

Alathæ la Rôdeuse a écrit:
[...] en préférant la solitude et le silence des forêts aux enseignements magiques imposées par la Reine Azshara aux nouvelles générations.

Attention là encore, l'enseignement et l'étude des arcanes n'était pas une obligation pour les elfes de la nuit, mais bien un privilège réservé seulement aux Bien-nés de l'époque.

Pour la perte de ses compétences en druidisme, on peut très bien imaginer et l’interpréter comme étant une faille que traîne ta druidesse avec elle ; une sorte de faiblesse engendrée par cette prétention à rejoindre le Rêve de la Rêveuse sans qu'aucun enseignement druidique ne lui a été offert par un shan'do expérimenté. C'est en tout cas libre à interprétation, et ça reste - à mon sens - pas si gros à avaler.

Je suis donc pour que ton personnage nous rejoigne, ne trouvant rien d'autre à redire.

Elune-adore,
Eluranae Rivelune

_________________

« Que ce qui doit être soit. »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alathæ la Rôdeuse

avatar

Messages : 17
Date d'inscription : 28/06/2016

MessageSujet: Re: Alathæ,  la Rôdeuse   Ven 8 Juil - 12:16

Je m'étais promis de laisser suffisamment de temps à ma candidature pour être lue par le plus grand nombre avant de réagir mais il me semble nécessaire d'éclaircir les points qui vous apparaissent obscurs.
Au passage, merci Eluranae qui est, semble-t-il, parvenue à lire entre les lignes puisque tu as très bien cerné l'idée du caractère "hors-norme" (toute proportion gardée) de l'histoire de ce personnage. Après tout, nos personnages ne sont-ils pas un brin exceptionnel pour se démarquer des pnjs :p

Pour être plus claire donc : Je l'ai sans doute mal exprimé à travers les premiers paragraphes mais j'ai tenu à bien prendre en compte les restrictions de sexe de l'avant Grande Fracture. Ce sont justement elles qui justifient le fait qu'Alathae n'ait pas eu son propre maître mais ait dû apprendre le druidisme "clandestinement". C'est aussi cela qui a poussé le couple à vivre éloigné de la civilisation elfique car justement contraint de faire un choix entre "vivre le druidisme librement en couple" ou "vivre parmi les leurs". C'est encore cela qui a privé Alathae de suivre son compagnon dans le Rêve d'Emeraude car elle s'interdisait, toujours sous l'influence des anciennes idées, de rejoindre les refuges des saisons fréquentés quasi-exclusivement de mâles et c'est aussi pour cela que la décision de Melaniel apparaît comme une trahison car, sinon, elle aurait tout simplement pu l'y accompagner me direz-vous. Enfin, c'est aussi l'héritage de cette crainte d'assumer son "druidisme" qui l'a "obligé" à vivre et accomplir ses actions en forme animale, de sorte à camoufler son sexe en quelques sortes.
D'ailleurs, l'isolement précoce d'Alathae par rapport à son peuple lui a toujours fait mélanger les "standards" (j'entends coutumes, idées, fonctionnements etc ... ) de la société avant et après Grande Fracture. Jusqu'à peu, elle pensait toujours qu'une femme druide était mal vu sans quoi elle aurait peut-être repris contact avec son peuple avant les derniers événements.

Enfin, merci Eluranae pour ses éclaircissements sur le lore que je vais tout de suite prendre en compte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fallae Lunedormeuse

avatar

Messages : 26
Date d'inscription : 23/12/2015

MessageSujet: Re: Alathæ,  la Rôdeuse   Ven 8 Juil - 14:30

Bonjour Alathae.

Je suis un peu perplexe, tu te lances sur un rp difficile alors que tu débutes, tu utilises les portails d'émeraude comme un moyen d'aller dans le Rêve alors que nous avons aucune information sur leur fonctionnement, on sait juste qu'ils ont servit à des dragon de l'aspect vert à sortir du rêve, d'ailleurs quand tu as voulu y pénétrer ses portails étaient surveillés par ses fameux drake, est ce qu'ils auraient laissé une personne s'en servir ? Je ne pense pas, en plus je crois qu'ils étaient sous l'influence du cauchemar à ce moment là.

Tu me sembles motivé et c'est un bon point mais à mon avis tu t'es attaqué à un trop gros morceaux pour tes débuts sur le RP kaldorei. Pour ma part, je vais attendre de voir comment tu joues ça IG pour avoir un réelle avis.

Sinon il manque quelque chose sur la charte, c'est que tu risque de te coltiner un petit nom tout mignon comme nous tous !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luman'dil Murmefeuille
Admin
avatar

Messages : 908
Date d'inscription : 12/11/2015
Localisation : Teldrassil

MessageSujet: Re: Alathæ,  la Rôdeuse   Dim 10 Juil - 20:28

Après consultation avec mes officiers, malgré le bon potentiel et la motivation de votre postulation, nous aimerions que celle-ci soit retravaillée afin d'être validée. Voyant bien le travail qui a été fait pour rendre le background de votre personnage, mais le problème subsiste dans l'origine du RP que vous tentez d’appréhender pour un nouveau arrivant sur le RP elfe de la nuit. Il serait peut-être plus judicieux d'avoir un RP aux proportions moins controversées pour un début chez les elfes.

Les druidesses sont un sujet assez fragile chez-nous, surtout de votre profil. Habituellement, nous sommes d'avantage ouvert à de jeunes druidesses qui se sont développées après la Bataille du Mont Hyjal plutôt que les druidesses dix fois millénaires à l'histoire assez.... disons difficile à faire avaler sur certains points. Les points que vous pouvez revoir sont ceux que nos membres ont cités plus haut.

Bien entendu, ce n'est pas une obligation de retravailler votre personnage pour adhérer aux principes de la guilde. Mais, sans cela je crains que votre postulation ne soit pas retenue. Nous ne voulons absolument pas vous voir changez votre personnage seulement pour nous faire sourire.

Ceci est un choix qui vous appartient et nous le respecterons bien évidemment comme vous respectez le nôtre.

_________________

«Même les plus petites feuilles murmurent au grand chêne.»

- Luman'dil Murmefeuille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leclairdelune.forumofficiel.fr
Alathæ la Rôdeuse

avatar

Messages : 17
Date d'inscription : 28/06/2016

MessageSujet: Re: Alathæ,  la Rôdeuse   Lun 11 Juil - 15:30

Avant toute chose, laissez-moi vous remercier pour l’attention que vous avez accordée à ma candidature, pour les réponses que vous m’avez adressées et les informations que j’ai pu tirer de vos messages.

Cependant, je ne me sens pas de modifier le background d’Alathae. L’histoire que j’ai voulu créer pour cette elfe de la nuit n’est pas choisie au hasard. Elle a été travaillée et rédigée dans l’unique but d’expliquer la personnalité présente de la druidesse à travers son évolution. C’est pour cela, et de manière à rester plausible et sensée que je me refuse à créer un bg trop lambda pour mon personnage.
C’est d’ailleurs, je crois, l’essence même d’un background. Expliquer pourquoi son personnage est tel qu’il est dans le présent à travers son passée. Je ne vois pas ainsi la nécessité de rendre un background impeccable et sans vague si ce n’est pour rendre un personnage fade et ordinaire.
Comme je m’en étais défendu lors d’un précédent post, je continue de croire que chacun de nos personnages est ne serrait-ce qu’un brin hors-norme pour être plus qu’un pnj qui déambule en ville.

Je cite Lumand’il :
Citation :
l'histoire des elfes a prouvé qu'il n'y avait pas que des hommes druides ou que des femmes guerrières il y a 10 000 ans. Mais, il s'agit là d'exception rarissime.

Et, dans le prolongement de ce que j’avançais jusque là, j’assume l’aspect « exception rarissime » que tu peux trouver à ce background. Je ne pense pas que ça fasse d’Alathae un personnage World Boss, juste un elfe de la nuit à l’histoire différente de ses semblables.

Je me suis peut-être attaqué à un trop gros morceau, c’est vrai, mais j’ai de l’appétit. Je ne demande rien d’autre à mes personnages que de me donner du plaisir à les jouer.
Cependant je ne pense pas, d’autant plus avec des partenaires de jeu concilients, avoir à exposer les détails de la vie d’Alathae à chaque session de rp. Ce qui compte avant tout, je crois, c’est le rp et le caractère présent d’un personnage. Le bg permet avant tout d’être clair dans sa tête et dans sa façon de jouer son personnage, il devrait presque être davantage un mémo perso qu’une rédaction publique selon moi.

« Francis bégaie. » Vous pouvez tout simplement le prendre en considération dans le présent en jouant votre rp sans que le personnage n’ait à expliquer qu’on lui attachait la main dans le dos étant petit parce qu’il était gaucher et que la norme imposait d’être droitier parce que ça faisait mieux à son époque d’écrire de la main droite. (exemple)

C’est pour toutes ces raisons que je préférerais, à contre cœur, revenir vers vous quand mes connaissances seront meilleures et que les détails de l’histoire de mon personnage qui vous dérangent pourront être lisses et sans failles à vos yeux. Je préfère continuer à m’accrocher à l’aspect que je veux donner à ce personnage qui, joué au présent de manière plausible, rend selon moi ce rp légitime.

Bien évidemment Luman'dil je respecte votre choix comme vous respecterez le mien et c'est d'ailleurs dans un intérêt commun que je préfère ne pas faire de forcing et me plier aux exigences qui sont les vôtres. J'imagine facilement que votre guilde est parvenue à être ce qu'elle est parce que vous avez su faire les choix qui étaient nécessaires et je m'incline face à ça.
Au plaisir de partager d'éventuelles autres sessions de jeu ensemble irp.

_________________


"Je voudrais être un ours. Ils n'ont pas besoin de travailler, ils n'ont pas besoin de s'épiler ... et si quelqu'un t'emmerde, tu le manges."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luman'dil Murmefeuille
Admin
avatar

Messages : 908
Date d'inscription : 12/11/2015
Localisation : Teldrassil

MessageSujet: Re: Alathæ,  la Rôdeuse   Lun 11 Juil - 18:39

Je suis vraiment content de voir que vous comprenez ce que nous désirons pour notre guilde tout en montrant plus clairement votre point de vue sur la chose. Je ne vais pas vous cachez que je trouve dommage le fait que vous restez sur vos positions sur le BG du personnage, mais je crois que cette expérience pourra vous donnez un aperçu du Clair de Lune.

Nous sommes dur, il est vrai, nous avons une certain réticence dans les recrutements et on pourrait nous croire élitiste, peut-être que nous le sommes sans le vouloir, comme toutes guildes appréciant beaucoup une race ? Nous ne disons pas avoir aucune failles, mais nous tentons d'en avoir le moins possible en suivant ce que nous savons du Lore.

Je vous souhaite une bonne route au nom du Clair de Lune et au plaisir de vous revoir en jeu pour partager quelques dialogues, et peut-être à une prochaine postulation ?

Bisou et luciole.

_________________

«Même les plus petites feuilles murmurent au grand chêne.»

- Luman'dil Murmefeuille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leclairdelune.forumofficiel.fr
Luman'dil Murmefeuille
Admin
avatar

Messages : 908
Date d'inscription : 12/11/2015
Localisation : Teldrassil

MessageSujet: Re: Alathæ,  la Rôdeuse   Lun 11 Juil - 18:40

Candidature annulée par le postulant.

_________________

«Même les plus petites feuilles murmurent au grand chêne.»

- Luman'dil Murmefeuille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leclairdelune.forumofficiel.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Alathæ,  la Rôdeuse   

Revenir en haut Aller en bas
 
Alathæ,  la Rôdeuse
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Soirée karazhan du 28/11/07
» Remôrse, rôdeuse râleuse

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Clair de Lune :: Les Portes de Kalimdor :: L'Arbre Creux :: Candidatures refusées-
Sauter vers: