Le Clair de Lune

Chroniques de l'ordre du Clair de Lune, sur le jeu World of Warcraft, serveur Kirin Tor (EU)
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les discussions et les rumeurs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
AuteurMessage
Eluranae Rivelune

avatar

Messages : 175
Date d'inscription : 03/12/2015

MessageSujet: Re: Les discussions et les rumeurs   Dim 4 Sep - 20:32

[RP personnel]

Les jardins du Temple étaient baignés de sa lumière. C’est sous le regard de la Déesse qu’Eluranae Rivelune marcha vers un arbre au large tronc et aux racines profondes. Dessus était construite une maison, assez grande pour servir, sur terre, de hall aux Hommes. Une rampe menait à son haut, et dans sa montée, la femme elfe subissait quelques regards des Sœurs, amères de sa personne.

La prêtresse arriva à un large talon, semblable au pont d’un grand navire. Elle entra derrière la Sentinelle qui la conduisit, et elle se trouva dans une pièce ovale, au centre de laquelle passait l’épais tronc de l’immense Valdrassil [1], qui s’amincissait maintenant vers sa cime, mais qui n’en formait pas moins encore une colonne de vaste circonférence. La salle était emplie d’une douce lumière ; les murs en étaient verts et blancs, et le toit d'argent. De nombreux Elfes étaient assis là. Parmi les présents, l’on pouvait voir des représentantes de la sororité d’Elune, mais également un officier des Sentinelles, ou encore un druide de l’Enclave cénarienne. Seule manquait la présence des Bien-nés.

Dans des fauteuils placés contre le fût de l’arbre sous le dais d’une branche vive siégeaient trois femmes, toutes vêtues de soieries lunaires. L’intensité de leur regard trahissait leur grand âge. Au centre présidait la Dame de la Justice, une femme réputée pour être une ancienne proche de Maiev Chantelombre.

La Sentinelle mena Eluranae devant elles, tandis que la Dame la regardait de ses yeux pénétrants. Elle ne dit rien, mais elle contempla longuement son visage.

Ainsi débuta le jugement d’Eluranae, tandis que tous laissèrent la Dame parler en premier :

« Il y a plus de deux mois du monde extérieur que vous n’êtes venu en ce pays ; et ces semaines pèsent lourdement sur vous. Mais la fin est proche, en bien ou en mal. Alors nous vous écoutons, fille de la Dame bien-née [2], dit-elle froidement, sans plus se prononcer.

- Vénérable maîtresse, ma faiblesse est inexcusable. Ce soir là, la peur m’avait délestée de mon devoir, de mon engagement envers mes sœurs... »

Alors la Dame leva une main pour l’arrêter, dans un geste de refus et de déni : « Votre attitude ne m’étonne guère, jeune fille. Vous faites preuve de la même faiblesse, vous et votre ancienne maîtresse. Vous n’êtes dotée d’aucun courage, et le doute empli votre cœur. Votre affliction aurait pu causer la mort de plus d’un, une chance encore que le commandement de nos troupes ait été placé sous la tutelle de la Sentinelle. » conclut-elle de dire, désignant par ses mots l’officier des Sentinelles présente dans la pièce.

Ladite officier se leva de son siège, endossée de son armure. Son regard laissait paraître son mécontentement. Elle n’avait plus revu la prêtresse Rivelune depuis ce fameux soir. Aussi, elle jugea d’un mauvais œil l’implication d'Eluranae dans les invasions démoniaques de la halte de Talrendis, ce à quoi l’une des deux prêtresses qui siégeaient aux côtés de la Dame rappela à tous qu’en ces temps de ténèbres grandissantes toute aide serait la bienvenue.

La cour continua longtemps à débattre, tandis que la Dame elfique ne cessait de regarder avec intensité le visage d’Eluranae, restée silencieuse et dans l’attente de son jugement. Plusieurs heures passèrent, et les Elfes purent se mettre en accord. S’il avait été du seul avis de la Dame de la Justice, Eluranae serait destinée à un châtiment digne de sa désertion. Mais plusieurs Elfes dans la salle estimèrent qu’au vu des récents événements, incluant le retour de la Légion ardente sur ce monde, destituer une prêtresse d’Elune de ses fonctions n’était pas de mise. De plus, Eluranae avait tout au long de l’année dernière protégé les territoires de son peuple au côté de l’ordre du Clair de Lune, et en cela, nulle ne pouvait douter de l'amour et la dévotion qu'elle portait au Peuple des étoiles.

En conclusion, la Sœur d’Elune garda ses fonctions - notamment auprès du Clair de Lune. Seule ombre au tableau, elle ne pourrait plus prétendre à diriger les armées des Sentinelles, et il lui faudrait beaucoup de temps - peut-être plus que ce dont elle dispose désormais, en sa vie de mortel - pour espérer gagner la confiance et l'estime des siens.

* * *

[1]. Valdrassil est un arbre-maison situé dans les jardins du Temple, en Darnassus.
[2]. Les plus anciennes parmi les Sœurs d'Elune pourraient connaître le passé bien-né de la Maîtresse Honorée connue sous le nom de dame Yselune.

[RP personnel]

_________________

« Que les grâces d'Elune me comblent jusqu'à ce que ma tâche soit accomplie. »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luman'dil Murmefeuille
Admin
avatar

Messages : 903
Date d'inscription : 12/11/2015
Localisation : Teldrassil

MessageSujet: Re: Les discussions et les rumeurs   Jeu 8 Sep - 4:19

Le vent soufflait fort sur les pointes neigeuses de Kalimdor. Un vieil homme vêtu d'une large cape en fourrure d'ours observait l'horizon. Les bourrasques frappaient inlassablement sur son torse nu. Les feuilles dans sa barbe sylvestre s'envolaient derrière lui. Il avait du mal à garder ses yeux d'ambre ouvert face et respirer correctement face à cette tempête qui naissait sur les monts. Il dû se retourner pour reprendre son souffle. La peau de bête qu'il portait comme un trophée sur ses épaules musculeuses battait devant lui, mais gardait son dos courbaturé à l'abris des vents.

Il ferma les yeux et redressa ses oreilles dans la capuche en tête d'ours. Il entendait encore ce murmure. C'était une voix qui l'avait accompagnée si longtemps, pourtant elle disparue sans prévenir le druide en méditation. En un premier temps, il fût surprit. Il avait beau jeter des coups d’œil par-dessus ses épaules, il ne voyait rien qui puisse l'empêcher d'entrer en communion avec la nature. La tempête qui commençait à gronder mourue également au silence des paroles qui se nichaient entre ses puissants courants d'air

Il refît aussitôt face à la mer calme qui s'étendait sur des centaines de kilomètres sans aucune terre en vue, seul le géant de la terre s'élevait du panorama : Teldrassil. Ses branches autrefois malades parcouraient les cieux, ses feuilles qui jadis étaient sèches et fragiles respirait aujourd'hui la vie tandis que son écorce était plus fort que jamais par le passé. Même son être titanesque avait guérit de la séparation d'une de ses plus importantes racines : Rut'theran.

Il devait se rendre là-bas, sur l'Arbre-Monde de Fandral Forteramure, préparer les siens et partir pour un long voyage. L'elfe descendait lentement les pentes de neige et de glace. Une agilité se dégageait de chacun de ses mouvements calculés, mais il sentait son essence vitale faiblir de jour en jour. Cette faiblesse le bloquait dans certains déplacements ; où on pouvait remarquer l'âge vénérable du mâle qui prenait un poids plus conséquent sur lui.

Alors qu'il arrivait en bas de la montagne, une douleur musculaire le prit dans le bas du dos et se tordant légèrement pour atténuer la vive douleur temporaire, il trébucha. Il roula trois secondes et au sol. Sa cape dans la neige, allongé sur le dos, ses yeux vers le soleil et sa barbe couverte des flocons qui tombaient doucement du ciel ; le druide prit une pause. Les rayons solaires finit par faire fondre les quelques éclats de neige éparpillés sur le corps de l'Ancien.

Il se releva alors et poursuivit son chemin dans un dénivelé qui mena enfin sur une route dégagée. Le vent se remit à souffler. Sa cape volait sur le côté alors que son porteur avançait contre les fortes bourrasques sans fléchir. Il avait finit de tomber. On en attendait beaucoup plus de lui maintenant.

_________________

«Même les plus petites feuilles murmurent au grand chêne.»

- Luman'dil Murmefeuille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leclairdelune.forumofficiel.fr
Tolsimir Roc-de-Givre

avatar

Messages : 133
Date d'inscription : 17/02/2016

MessageSujet: Re: Les discussions et les rumeurs   Jeu 8 Sep - 16:38

-"Tu penses être prêt hein ?" dit l'ancien d'un voix rauque et puissante

-"On ne l'est jamais, je le sais bien. Que cherches tu à me faire cracher ?"

L'ancien Kaldorei regardant le plus jeune était plus grave que jamais. Il avait rabattu son capuchon, ce dernier voilait à demi son visage, mais l'autre moitié encore visible laissait deviner le malaise.

-"Tu seras prêt quand tu accepteras la notion de sacrifice. Tu dois le savoir depuis le temps. Il ne t'a pas suffit de te faire bruler la première fois ?"

Tolsimir baissa les yeux. Son grand père avait encore une fois raison. La douleur du Feu, dans ses propres terres l'avait laissé pour mort. Et il avait récidivé.
Ation reprit de plus belle, le ton plein de reproches.


-"Rivern a été clair de toute façon, ils viendront. Ils protègeront mieux le Berceau de l'Hiver avec toi qu'ici. Et comme chaque fois que tu leur demande de rester en arrière, tu frôles la mort, Glacier leur en a donné l'ordre. La nature a ses règles. Respectes les."

Les deux elfes faisait face aux vents sur les hauteurs du Berceau. Un autre versant de ce qu'on appelait par ici les bords du monde. Leur vue donnait sur Azshara loin en contrebas, puis la grande mer encore plus au loin.

-"Ils viendront donc" dit Tolsimir, s'appuyant un peu plus sur sa lance, plantée dans la neige, comme s'il s'agissait d'un bâton de randonnée.

Ation hocha la tête, puis regarda son petit-fils.

-"Seul est digne de la vie celui qui chaque jour part pour elle au combat."

Tolsimir hocha la tête en réponse. Ation fit alors demi tour en silence et retourna à sa longue veille. Le chasseur, lui, fixait au loin la grande mer, profitant de ses derniers moments au Berceau de l'Hiver...

_________________

“Je n'ai pas dis que ce serait facile : j'ai dis que ce serait la vérité”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tolsimir Roc-de-Givre

avatar

Messages : 133
Date d'inscription : 17/02/2016

MessageSujet: Re: Les discussions et les rumeurs   Mer 14 Sep - 17:46

Durant les derniers jours Tolsimir aura petit à petit constitué un stock en viande séché, fruits de saisons, pains de voyage, plats consistants et faciles à transporter, ainsi que quelques gourdes d'eau répartie ici et là dans les paquetages. Ces derniers auront été disposés à l'entrée de l'Arbre-Creux.

Les réserves de nourriture sont prévue pour durer une dizaine de jours, ainsi en va l'eau, le tout en rationnant. Si des membres du Clair de Lune observent ces paquetages, il leur apparaitra évident que si la destination de l'ordre devait être dénué de réserves d'eau potable et non-souillé, le voyage risquerait fort d'être à sens unique. Ce détail n'avait pas terminé d'inquiéter le chasseur.

Dans son propre esprit la confusion laissait peu à peu place à une nouvelle sorte de clarté qu'il n'avait pas ressenti depuis des années. Elle avait quelque chose d'euphorisant, de joyeux, et de révulsant. Il la retrouvait à présent, et elle envahissait peu à peu chacune de ses veines. Ses poils se hérissait lorsqu'il s'accordait le loisir de la ressentir pleinement. Cette émotion revenait peu à peu, et se lisait dans ses propres yeux ainsi que celui de ses bêtes fauves. Cette émotion c'est celle qui vous rend ivre, et qui peut vous tuer. Aujourd'hui elle n'atteint pas son paroxysme, mais l'attente qu'elle génère est remarquable.

L'attente du guerrier qui retrouve peu à peu la rage de la bataille dans laquelle il se jette avec conviction pour Azeroth.

_________________

“Je n'ai pas dis que ce serait facile : j'ai dis que ce serait la vérité”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morwen Ash'terod

avatar

Messages : 148
Date d'inscription : 05/12/2015

MessageSujet: Re: Les discussions et les rumeurs   Lun 26 Sep - 16:24

Morwen Ash'terod était assise au pied d'un arbre, observant avec un regard admiratif les étoiles briller dans la nuit. C'est au pied de Teldrassil, sur les rivages morcelés de Rut'theran, que la vétérante avait décider de passer sa dernière nuit avant son départ pour les Iles brisées. Il n'était pas question pour elle de se torturer l'esprit par ses réflexions obsessionnelles ni même d'éprouver son corps par l'entrainement intensif, mais seulement de profiter de la fraîcheur et la sérénité de ses derniers instants passés sur le territoire elfique.

Bientôt, tout cela sera terminé. Bientôt, les braises de la Guerre se seront ravivées, et elle devrait une fois encore combattre. Combattre pour son salut, et celui de ses frères et soeurs. Une fois sur les Iles brisées, elle retrouverait sa vraie nature, et ferait de nouveau face aux démons. Les siens, et ceux de la Légion.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morwen Ash'terod

avatar

Messages : 148
Date d'inscription : 05/12/2015

MessageSujet: Re: Les discussions et les rumeurs   Dim 15 Jan - 13:09

Ce n'est qu'en posant le pied sur le port de Rut'theran que la Guerrière pu réaliser que son combat sur les Iles Brisées était terminé. Si sa dernière quête n'avait pas été de tout repos, Morwen Ash'terod avait su en ressortir victorieuse... mais pas à n'importe quel prix.

Une fois débarquée, Morwen décida de ne pas perdre de temps et se dirigea vers Darnassus. Après avoir été rendue grâce à la Déesse de son retour au Temple de la Lune, elle retrouva son foyer afin de récupérer de ses épreuves et méditer sur les événements passés.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eluranae Rivelune

avatar

Messages : 175
Date d'inscription : 03/12/2015

MessageSujet: Re: Les discussions et les rumeurs   Mer 18 Jan - 16:26

Une simple note, écrite à la hâte et signée au nom d'Eluranae Rivelune aurait été laissée à l'Arbre-Creux dans la nuit d'hier. La femme elfique y parle de son départ pour la forêt d'Orneval en quelques mots - des mots qui n'expliquent guère les raisons qui la poussent à entreprendre un tel voyage.

_________________

« Que les grâces d'Elune me comblent jusqu'à ce que ma tâche soit accomplie. »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luman'dil Murmefeuille
Admin
avatar

Messages : 903
Date d'inscription : 12/11/2015
Localisation : Teldrassil

MessageSujet: Re: Les discussions et les rumeurs   Jeu 19 Jan - 1:46

Ses pieds moussus traînaient sur les pavés de Darnassus. Sa démarche était lente et lâche. Le druide avait été débarrassé d'un poids titanesque qu'il portait sur ses larges épaules des siècles. Le Clair de Lune avait accompli ce que lui n'avait jamais réussi à faire. Son groupe avait prit sa place dans ce monde qui appartenait maintenant aux mortels. La Légion Ardente n'allait bientôt plus qu'un vaste souvenir sur les terres azerothiennes, le conflit allait ailleurs, là où son esprit et lui ne pourrait jamais aller. Il était attaché à cette terre, ces essences de vie et le bourdonnement des lucioles. Dans cette dure décision, Luman'dil avait aussi évité tout membres du Clair de Lune depuis ces derniers jours.

Il devait reprendre sa tâche. Il allait blessé sa chère et tendre, si cela n'avait pas déjà été fait. Luman'dil n'était pas fait pour la vie éveillée. Il ne pouvait pas tenir ses promesses envers sa Lune Argentée. Il l'aimait. Mais, pourtant, il s'était envolé vers le Mont Hyjal sans ne dire rien à personne. L'Arbre-Monde Nordrassil étai si beau alors qu'il dansait avec les nuages duveteux ornant les cieux d'un soleil couchant. Il laissait ses ailes planer à travers ses vents et brises. Il était libéré du monde des éveillés. Son corps devenait vieux. Son esprit décalé avec la réalité. Son cœur toujours pour sa promise.

Ses pieds moussus traînaient sur les herbes fraîches des forêts de Reflet-de-Lune. Sa démarche était lente et lâche. Le druide avait été débarrassé d'un poids titanesque qu'il portait sur ses larges épaules des siècles. Le Clair de Lune avait accompli ce que lui n'avait jamais réussi à faire. Son groupe avait prit sa place dans ce monde qui appartenait maintenant aux mortels. La Légion Ardente n'allait bientôt plus qu'un vaste souvenir sur les terres azerothiennes, le conflit allait ailleurs, là où son esprit et lui ne pourrait jamais aller.

Il allait pouvoir enfin dormir...

_________________

«Même les plus petites feuilles murmurent au grand chêne.»

- Luman'dil Murmefeuille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leclairdelune.forumofficiel.fr
Morwen Ash'terod

avatar

Messages : 148
Date d'inscription : 05/12/2015

MessageSujet: Re: Les discussions et les rumeurs   Jeu 19 Jan - 12:07

Morwen Ash'terod avait pu mener à bien l'escorte de la Prêtresse Rivelune et les deux Kaldorei avaient rejointes la frontière d'Orneval. A la surprise de la Guerrière, la Prêtresse lui demanda toutefois de la laisser continuer seule son périple, ce à quoi Morwen s'opposa avant de se laisser finalement convaincre par les mots d'Eluranae. Après tout, n’était elle pas déjà accompagnée par ses fidèles compagnons de voyage ?

Ainsi, Morwen observa dans le plus grand silence Eluranae poursuivre sa route. Sa conscience lui intima de la suivre dans l'ombre afin de garantir sa sécurité malgré sa parole mais elle s'y refusa après une longue réflexion. Décidant d'honorer à la lettre sa volonté, elle fit alors demi-tour pour rejoindre le calme de Darnassus, non sans adresser quelques mots à la Déesse pour qu'elle puisse veiller sur sa jeune fille partie.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keldara Doucefeuille

avatar

Messages : 41
Date d'inscription : 26/05/2016

MessageSujet: Re: Les discussions et les rumeurs   Jeu 2 Fév - 1:17

Quelques provisions, un sac portant le nécessaire de vêtements et survie pour une semaine, et une armure sanglée. L'elfe prit la route de Teldrassil, longeant les derniers pavés de Darnassus avant de s'enfoncer dans la forêt verte qui la rendait nostalgique. Un demi sourire s'esquissa sur ses lèvres fatiguées.
Elle fit comme sa supérieur, Ash'Terod, le lui avait indiqué, et s'éloigna des sentiers ainsi que du peuple des étoiles pour installer son bivouac, aussi modeste soit-il.
Elle attendra patiemment, profitant dés lors d'un calme apaisant et ressourçant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eluranae Rivelune

avatar

Messages : 175
Date d'inscription : 03/12/2015

MessageSujet: Re: Les discussions et les rumeurs   Dim 12 Fév - 13:38

[RP personnel]

Dans la nuit du onzième jour de ce deuxième mois.

Le soleil descendait derrière les montagnes et les ombres s'épaississaient dans les bois quand elles repartirent. Leurs sentiers passaient à présent dans des halliers où l'obscurité s'était déjà rassemblée. La nuit tomba sous les arbres tandis qu'elles marchaient, et les femmes elfes découvrirent leurs lanternes de feu, annonciatrices de mort et de corruption.

Soudain, émergeant de nouveau en terrain découvert, elles se trouvèrent sous un ciel verdâtre, piqué de quelques étoiles. Il y avait devant elles un large espace sans arbre, qui formait un grand cercle et qui s'infléchissait de part et d'autre.

C'est dans ces bois sombres que les Sentinelles entreprirent leur traque, prudentes, à l’affût de la présence de l'Ennemi.

Fermant la marche, une femme à la silhouette d'argent les accompagnait, et tout aussi à l'écoute de son environnement, elle veillait à garder en tête la vision de l'esprit aperçu quelques heures plus tôt ; manifestation divine des Messagères de la Nuit. L'apparition, aussi fugace et discrète fut-elle, n'aura pas échappé à la vigilance du groupe. C'est dans cette vivante image des grâces de la Déesse que les femmes poursuivirent leur avancée, se décidant à franchir les premières parcelles de terres qui séparaient désormais distinctement l'ombrage d'Orneval de la tristement nommée « Gangrebois ».

Le groupe de femmes ne s'était pas attardé au milieu de la clairière, conduit par son officier. Il fît halte dans un espace protégé et bien connu des Elfes, et s'installa dans l'obscurité environnante, où seules les pâles lueurs de leurs regards d'argent étaient susceptibles de trahir leur position.

C'est dans l'ombre de la nuit, éprouvée de plusieurs jours de marche, qu'Eluranae Rivelune s'adossa à l'écorce grise et sans vie d'un arbre, lorgnant quelques fois les visages de ses sœurs, qui volontairement l'écartaient du groupe... Elle se mit tout doucement à fermer les yeux, ses pensées peu à peu accaparées par ses proches, et en particulier l'un d'eux...

Voilà plusieurs lunes que son visage endormi lui revenait ; visage aux traits vénérables et transits du sommeil des Rêveurs... Nullement elle n'avait été informée de son absence, et pourtant, les visions que lui laissaient voir ses songes semblaient désigner quelque étendue sauvage, onirique et restaurée - semblait-elle - de la noirceur du Cauchemar.

Seul désormais lui restait son présent ; gage de son amour et de sa dévotion passée pour elle...

* * *

Dans les ombres de ce pays autrefois si grand et beau, ces femmes allaient combattre au nom de la Guerrière nocturne et du Peuple des étoiles...

Qu'Elune soit avec elles.  

[RP personnel]

_________________

« Que les grâces d'Elune me comblent jusqu'à ce que ma tâche soit accomplie. »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luman'dil Murmefeuille
Admin
avatar

Messages : 903
Date d'inscription : 12/11/2015
Localisation : Teldrassil

MessageSujet: Re: Les discussions et les rumeurs   Lun 13 Fév - 6:51

Il marchait au cœur de cette grande forêt qui en appelait à tout ses sens. Cela lui avait prit tant de temps, mais il avait finit par retrouver son chemin dans cette vaste végétation qui l'entourait. Les dragons-faë passaient près de lui en chantant une mélodie qu'il croyait avoir déjà entendu. Après de longues heures d'écoute de cette harmonie de la nature, il en était bien sûr désormais, il avait déjà entendu cette musique. Il se rappelait de murs de marbre couvert de gravure elfique, de grands piliers vrillés de vigne en fleuraison, d'un jardin baigné dans la lumière de la lune et d'une femme de pierre aux mains tendus au-dessus de sa tête.

Il y avait une autre femme, plus petite, plus frêle, plus douce... Son nom était comme du sable fin qui lui passait entre les doigts. Il ne pouvait pas saisir ce souvenir comme il le voulait. Bien peu longtemps qu'il s'était aventuré sur ces terres verdâtres, il l'avait déjà oublié et cela lui déchirait le cœur. De l'autre côté de ce rêve, il y avait une femme. Il ne savait pas exactement pourquoi, mais elle semblait si importante pour lui. Le temps passait et le nom de cette femme ne lui revenait tout simplement pas. L'arpenteur druidique ne pouvait pas oublier une personne pour qui il ressentait un si fort attachement.

Pourtant, il avait réussit à oublier son nom. Parti se dégourdir les jambes dans cette étendue sans limites, Luman'dil essayait de retrouver dans sa mémoire tout indices qui pouvait le rapprocher le plus de la vérité. C'était donc son fardeau d'être parti ainsi de ce monde qui lui ouvrait les bras et que lui n'avait pas réussit à appréhender. Après toutes ces années à vivre dans le monde réel, le vénérable n'avait pas réussit à trouver sa juste place. Là où tout le monde semblait avoir trouver sa voie dans cette réalité, le druide lui, avait menti.

Seule la nature avait gardé son esprit en paix avec lui-même. C'était pour cela qu'il était parti se réfugier dans ce monde onirique. Il avait tout donné pour la nature et voir qu'il pouvait faire parti d'un « tout » l'avait terrifié. Lui, vétéran de la Guerre des Anciens, druide en symbiose avec la vie, guide de la voie éternelle et homme-sage. Il se sentait si bien dans ce rêve. Sa place n'avait jamais été au près des vivants de l'autre côté, même à cette très lointaine époque où il s'était menti dans les arcanes. Il le savait au plus profond de lui-même.

C'est en trouvant un vieux rocher sur le bord d'une chute d'eau que le druide avait décidé de se poser pour un temps indéterminé. Il ne se posait plus de questions inutiles. Il pensait à chacun de ses pas, le soulèvement de sa poitrine à chaque respiration, le son du vent contre ses oreilles et la chaleur du ciel réchauffer ses pommettes. Il avait fermé les yeux et traînait ses mains griffus sur le roc sur lequel il était assit. Ses doigts frôlaient quelque chose de doux comme la soie, sans pour autant qu'il ouvre les yeux pour se satisfaire de la vue.

Les pétales d'un lys de lune glissait tendrement sous la pulpe de ses doigts. Il caressait avec délicatesse cette fleur qui avait prise racine sur le rocher moussu. Il ne savait pas à quoi il touchait, mais il se souvenait d'avoir déjà senti cette divine sensation. Le druide était figé sur place par une pensée qui lui traversait l'esprit depuis bien longtemps qu'il cajolait la fleur blanche. Il se souvenait où il avait déjà senti une telle douceur. Ses lèvres tremblaient légèrement tandis qu'il ouvrait les yeux pour voir qu'un visage féminin si familier.


- « Eluranae... Mon Amour... »

_________________

«Même les plus petites feuilles murmurent au grand chêne.»

- Luman'dil Murmefeuille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leclairdelune.forumofficiel.fr
Morwen Ash'terod

avatar

Messages : 148
Date d'inscription : 05/12/2015

MessageSujet: Re: Les discussions et les rumeurs   Lun 13 Fév - 15:54

Morwen Ash'terod méditait en silence à l'Arbre Creux, laissant son regard se perdre dans la magnificence des eaux sacrées du puits reposant à l'entrée du repère du Clair de Lune. Elle repensait à la discussion musclée qu'elle avait pu tenir la veille avec Fallae, mais aussi et surtout à la jeune Keldara dont elle ignorait maintenant la localisation. Avait-elle vraiment prise la bonne décision en la confiant temporairement au bien-né Irétoile ? Si elle ne pouvait en avoir la certitude, elle essayait pour le moment de rester optimiste.

La réflexion du Chant du Glaive fut par la suite interrompue par le retour de la fidèle et vénérable intendante du Clair de Lune, qui s’apprêtait à se replonger dans les affaires courantes. Morwen sortit donc de sa torpeur pour se réactiver à son tour, allant s'emparer de quoi écrire avant de se mettre au travail, écrivant certaines correspondances personnelles avant de préparer sa surveillance future visant sécuriser une tribu de Furbolgs possiblement en danger.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ilyune Chantenuit

avatar

Messages : 5
Date d'inscription : 30/10/2016

MessageSujet: Re: Les discussions et les rumeurs   Mar 14 Fév - 22:27

La prêtresse s'avança à la lueur de quelques lanternes argentés à travers les couloirs de pierre du temple projetant une douce lumière sous les voûtes alors que résonnaient les chants des soeurs bien plus loins dans les bâtiments voisins. Arrivée devant une petite alcôve, elle poussé délicatement la porte de bois pour pénétrer dans la pièce dans le bruit délicats de la soie caressant la pierre lisse du sol.

Elle regardait un coffre près du lit, quelques secondes à peine avoir franchi la porte. Fait de bois sombre et enserré de fer poli aussi brillant que l'argent, elle referma la porte et se dirigea vers ce qui semblait renfermer un secret, ou du moins part part de cette elfe.

Elle s'agenouilla et poussa le couvercle vers le haut de ses deux mains sous un grincement léger, avant que ne viennent se présenter toute une armure complète, une glaive lunaire et deux lames le tout soigneusement rangé.

Une ombre passa sur son visage brillant à peine sous la radiance de ses yeux d'argent, l'ombre d'un doute ou d'un renoncement à se parer de la sorte. Elle ferma les yeux à froncer les sourcils. Non, il était temps de ressortir ces éléments et que revienne la chasseresse. Une traque difficile s'annonçait et ce ne serait plus seulement la prêtresse en elle qui y prendrait part. Il était temps que revienne enfin la guerrière de la nuit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Naadan

avatar

Messages : 4
Date d'inscription : 11/02/2017

MessageSujet: Re: Les discussions et les rumeurs   Mer 15 Fév - 11:42

Alors qu'il quitte le temple de la Lune, le long-voyant sent que son esprit est en ébullition. Un culte, la corruption. Alors que son regard se porte sur les bâtiments elfiques, il se demande si eux aussi sont voué à disparaître. Si bientôt, les siens devront de nouveau fuir à bord de leur vaisseau dans les cendres du monde précédent.

Alors que cette pensée le traverse, le Draeneï sent un souffle parcourir sa nuque. Un vent frais et agréable, apaisant. En fermant les yeux un instant, il ressent le plein soutien des éléments. Cette sensation, comme il n'en n'avait jamais connu, même du temps où il servait la lumière. Etre en connexion avec les esprit de la terre même, de chaque chose sur laquelle il porte son regard.

Un bruit vient interrompre sa méditation, celui d'un enfant qui joue. Il ouvre les yeux rapidement et se retourne. Une petite fille elfe et sans doute, ses parents. En quittant les esprits et de retour dans les réalité, il sent une grande tristesse. Qu’espérait-il ? Elle ne pourrait même pas être ici, en Darnassus. Il observe encore un instant ces gens, qu'il apprécie tant. Cette race l'a accueilli ici, comme l'ont fait les humains auparavant.

Il balaye les pensées négatives qui ont un instant parcouru son esprit et reprend sa route, entonnant un monologue intérieur. Non, ce monde persistera, il y veillera. Et il est déjà résigné à l'idée de devoir faire des choix difficiles. Si ces Furbolgs sont corrompu, il n'hésitera pas.

Sur de lui, quoique plein de questions encore, il prend le chemin qui le mènera vers les suite de son destin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morwen Ash'terod

avatar

Messages : 148
Date d'inscription : 05/12/2015

MessageSujet: Re: Les discussions et les rumeurs   Dim 19 Fév - 14:12

En se déplaçant vers Orneval pour juger elle-même de la situation, Morwen pu croiser la route de la Prêtresse Chantenuit ainsi que du Draenei Naadan à Astranaar. C'est ainsi que le Chant du Glaive pu participer aux investigations pour retrouver la "Bête", tourment des Furbolgs.

Mais tout ne se passa pas vraiment comme prévue, et de fil en aiguille, le groupe du faire face à cette silhouette sombre décidée à stopper les gêneurs qu'ils étaient. Par la grâce d'Elune, aucune victime dans le groupe fut à déplorer mais plus tôt, l'Ombre avait déjà eu le temps de faire son oeuvre, laissant dans son sillage Sentinelles comme Furbolgs sans vie. Tous seraient pris en charge par d'autres sœurs d'Astranaar afin d'honorer leur mémoire et éviter l'embrasement du conflit. En regagnant la ville, Morwen y croisa Fallae, venu à son tour évaluer la situation, mais surtout Keldara qui avait fait son retour parmi les siens. Au moins, la nuit se terminait par une nouvelle rassurante.

Ainsi, Morwen regagna Darnassus, suivie de Keldara, afin de poursuivre son enquête. Réfugiée seule dans sa demeure, elle observait longuement la fameuse amulette que l'Ombre avait jetée à ses pieds à la fin de l'escarmouche, méditant sur la signification de celle-ci, de ce geste, mais aussi du duel menée contre celle-ci non sans effort. Si son adversaire lui était incontestablement supérieur, elles partageaient pourtant un savoir commun, dangereux, qu'elle devrait sans doute exploiter au mieux pour mettre fin le plus rapidement possible à cette menace.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luman'dil Murmefeuille
Admin
avatar

Messages : 903
Date d'inscription : 12/11/2015
Localisation : Teldrassil

MessageSujet: Re: Les discussions et les rumeurs   Sam 11 Mar - 15:02

Ce matin, les passants encore debout à cette heure bien trop matinale, pour un elfe de la nuit, auront entendus une voix angélique sortir du Temple de la Lune, un chant qui appelait Élune a guider le voyage d'un pèlerin. Un enfant curieux s'échappa des bras de sa mère endormie pour quitter la chaumière se sera rapproché des portes du temple sacré pour voir la chanteuse. Ses petits yeux ambrés trouvèrent une ancienne fidèle, Thilnadriel Lumière-d'Argent. La prêtresse de la lune bénissait un homme caché dans une immense cape bleue-nuit couverte d'écailles d'écorcefer sur le haut du dos. Une large capuche de la même couleur que la cape retombait sur la tête de l'elfe.

Le jeune kal'dorei observateur ne pouvait pas s'empêcher d'être captivé par Thilnadriel et intrigué par cet homme qui recevait les chants protecteurs. Après le rituel, il se pencha vers un pilier du temple pour récupérer une longue lame en acier noir et un sac à dos décoré de breloques elfiques. Sa cape glissait un peu sur le côté, dévoilant ainsi une sombre armure digne des soldats du Freux. Le cadet du peuple darnassien n'avait jamais vu une telle armure. Elle représentait de nombreux éléments en lien avec les corbeaux. Les structures de métal était souvent pointues, il ressemblait au Mont du Tonnerre. Une fois relevé, sa imposante stature disparaissait, comme si la cape formait une illusion d'optique amincissant la forte carrure du guerrier mystérieux.

Il remercia la prêtresse de la lune avec une accolade amicale avant de pivoter vers la sortie du sanctuaire. Au début, l'enfant fût terrifié. Le pèlerin en armure présentait une expression blafarde et avait une épaisse tresse bleue-nuit bardée de pointes noires qui sortait de sa capuche. Il marchait lentement, les pièces de plaque qu'il portait affectait son agilité et sa fluidité. Le kal'dorei aux traits de bambin était figé sur place, tétanisé par la peur. Comment un Enfant des Étoiles pouvaient être aussi ténébreux et menaçant se demandait-il. Le colosse de Darnassus s'arrêta tout près du gamin pour le regarder.

Doux comme un agneau, il passa sa main libre dans la courte chevelure de l'enfant. L'elfe n'ayant jamais connu l'immortalité du Nordrassil souriait instinctivement sous cette caresses sur sa tête presque paternelle. Il surmonta sa peur pour poser une question à ce voyageur encapuchonné, la voix aiguë et frêle.


« Mais... Où allez-vous ? » demanda l'enfant.

« Protège ceux que tu aimes, gamin. Garde-les près de toi et ne les laisse pas partir. Jamais. » répondit le mâle kalimdorien qui retirait sa main de la crinière lunaire du gosse kal'dorei pour reprendre sa route.

Le guerrier disparu entre les chemins pendant que le curieux le regardait en clignant des yeux. La prêtresse Lumière-d'Argent se rapprocha de son cadet.

« Mais... Où va notre frère, dame Thilnadriel ? » demandait maintenant le jeune à son aînée.

« Retrouver ceux qu'il aime, mon enfant... Sa famille. » réponda Thilnadriel d'une voix cristalline, son regard brillant sur l'enfant et la main sur la tête blanche pour remplacer l'encapuchonné.

_________________

«Même les plus petites feuilles murmurent au grand chêne.»

- Luman'dil Murmefeuille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leclairdelune.forumofficiel.fr
Eluranae Rivelune

avatar

Messages : 175
Date d'inscription : 03/12/2015

MessageSujet: Re: Les discussions et les rumeurs   Lun 27 Mar - 22:45

[RP personnel]

Dans la nuit du vingt-septième jour du troisième mois du Grand Cycle lunaire de cette année.

Une fraîche et belle soirée s'annonçait sur Darnassus. La rosée perlait sur les arbres continuellement parés de couleurs printanières, tandis que la Lune illuminait de sa douceur les eaux de la ville, ornant celles-ci d'une multitude d'étincelles blanches et brillantes. Le vent était doux, porteur de parfums délicieux. Une nuit des plus agréables pour tous les Elfes de la Couronne de la Terre.

Dans les jardins du Temple...

- Écoutes attentivement. Les louanges des Sœurs, dit un Elfe à un ami proche.

Une voix claire s'éleva alors au-dessus des autres. Elle chantait dans la belle langue elfique. Le son qui se mariait à la mélodie de ces chants disait :

Dame Blanche ! Dame Blanche ! Ô claire dame !
Ô Reine d'au-delà des Cieux étoilés !
Ô Lumière pour nous qui errons ici
Parmi le monde des arbres entrelacés !

Elune ! Ô Mère adorée !
Vifs sont tes yeux et claire ton haleine !
Dame Blanche ! Dame Blanche ! Nous chantons pour toi
Dans une terre lointaine au-delà des Cieux.

Ô Étoiles qui dans le Jour sans soleil
Par sa lumineuse main fûtes semées,
Dans les champs venteux maintenant brillante et claire
Nous voyons votre floraison d'argent essaimée !

Ô Mère adorée ! Elune !
Nous nous souvenons encore, nous qui demeurons
Dans cette terre lointaine sous les arbres,
De la lumière stellaire sur les Cieux étoilés.

- Oui, je m'en souviens. Des chants similaires furent donnés voilà plusieurs lunes. La prêtresse Rivelune en était alors la Claire Voix, répondit simplement l'ami.

* * *

La nuit s'avança, et la Lumière des lumières ne cessait de brillait.

Eluranae était assise sur une chaise de sa chambre, très droite comme à son habitude. Elle caressait la tête de Sylveserre, désormais devenu sa fidèle sentinelle. L'oiseau, de belle taille, imposait par sa majesté, et son plumage anciennement gris pâle avait presque tourné au blanc-argent. Il fixait sa maîtresse de ses grands yeux d'ambre ; visiblement, l'enfant d'Aviana avait senti quelque chose.

En effet, l'exilée darnassienne avait le regard incroyablement absent, comme si son esprit avait délaissé son corps pour vagabonder au loin. De plus, elle était immobile et froide comme une statue de marbre blanc. Son regard d'argent, ordinairement si brillant et vif, semblait un peu terne, et était tourné sans ciller vers le ciel visible par la fenêtre. C'était un tableau tant étrange qu'inquiétant pour quiconque connaissait Eluranae.

Quelques coups doux sur l'entrée de la chambre brisèrent ce silence de plomb, et Eluranae tourna la tête, le regard à peine plus présent.

- Entrez, invita-t-elle d'une voix effacée.

Le rideau de feuilles s'ouvrit, laissant place à une Sentinelle à l'allure douce. Eluranae la salua d'un léger signe de tête et un sourire aussi effacé que le reste.

- Qu'Elune soit avec vous, Eluranae, fit la Sentinelle avec un sourire plein de chaleur. Vous semblez bien calme.
- Qu'Elune veille sur vous, ma sœur. Un clame à la mesure du temps étoilé, j'imagine.

La Sentinelle fixa un instant Eluranae d'un air surpris, avant de tourner machinalement la tête vers la fenêtre, par laquelle on pouvait clairement apercevoir les doux rayons de la Dame Blanche.

- La nuit est douce... La Dame vous a gratifiée de ce devoir. Au-delà de vos doutes, cette mission vous est due.

Eluranae reporta son regard sur la fenêtre et fronça les sourcils, apparemment troublée de cette soirée.

Elle caressa une dernière fois la tête de Sylveserre ; une douceur qui semblait ramener un peu de couleurs à la femme vêtue de blanc, mais aussitôt qu'elle cessât, le terne revint. Elle s'éclipsa ensuite dans une pièce adjacente, où elle ôta sa longue robe blanche ornée de feuilles d'argent, qu'elle remplaça par une tenue de Sentinelle, adaptée aux déplacements rapides, à la discrétion et au tir à l'arc. Puis elle revint dans la chambre.

- Faites attention à vous, Sentinelle, et remerciez les autres sœurs pour moi, ajouta-t-elle alors que le hibou s'envolait pour rejoindre le toit forestier.

Elle finit par quitter le dortoir d'Astranaar, sous le regard d'une chaleur à peine voilée de la Sentinelle qu'Eluranae ne remarqua pas. En sortant, elle récupéra ses armes : son fameux arc long accompagné d'un carquois bien rempli et d'un glaive lunaire. Sa traversée des bois sauvage se fit d'un pas lent, trop lent pour ses habitudes. Les Sentinelles d'Astranaar avaient coutume à présent de voir sa démarche vive et prompte, à la fois douce et féline, et toujours déterminée ; jamais cette allure traînante...

Elle traversa les bois vers le Nord, escortée de Sylveserre, alors que Neige, sa compagne du Berceau-de-l'Hiver avançait dans l'ombre des grands halliers. Le regard d'Eluranae était continuellement tourné vers le mont sacré d'Hyjal, et une angoisse mystérieuse la rongeait de l'intérieur comme une créature perpétuellement affamée.

Elle soupira, tenant dans sa main gauche son poignet ; et ce soupir flotta dans les airs comme un appel désespéré. La valeureuse guerrière de la nuit s'était laissée atteindre par un mal étrange qui semblait la vider de son essence...

Elle savait que les prochains jours allaient être décisifs.

[RP personnel]

_________________

« Que les grâces d'Elune me comblent jusqu'à ce que ma tâche soit accomplie. »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luman'dil Murmefeuille
Admin
avatar

Messages : 903
Date d'inscription : 12/11/2015
Localisation : Teldrassil

MessageSujet: Re: Les discussions et les rumeurs   Mar 28 Mar - 23:30

Lors de l'affichage du message d'Eluranae Rivelune à l'Arbre-Creux, on a remarqué la présence d'un messager draeneï en pleine discussion avec Aqueline Ciel-Tempête. Le factionnaire de l'Exodar est rapidement sorti du bâtiment elfique, les bras encombrés d'une pile de parchemins estampés aux différents sceaux des nations de l'Alliance, en croisant le regard de la prêtresse de la lune. Aqueline expliquera plus tard à Eluranae qu'un émissaire draeneï était passé quelques jours plus tôt à Darnassus pour inviter le Clair de Lune au Conseil de Guerre du Rivage Brisé.

Les plus proches du Temple de la Lune ou de la diplomatie Darnassus-Exodar ont eu vent au début de la nuit que l'escorte de Muanaar le Vaillant, officier militaire émérite et héros de la nation draeneï, était partie ce matin avec leur protégé vers la capitale de l'Alliance pour prendre par au rassemblement stratégique autour de la guerre du Rivage Brisé.

_________________

«Même les plus petites feuilles murmurent au grand chêne.»

- Luman'dil Murmefeuille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leclairdelune.forumofficiel.fr
Morwen Ash'terod

avatar

Messages : 148
Date d'inscription : 05/12/2015

MessageSujet: Re: Les discussions et les rumeurs   Lun 3 Avr - 11:26

Le Chant du Glaive avait pris le temps de rejoindre Rut'theran pour assister à la réquisition du bâtiment militaire qui la mènerai à nouveau elle et son groupe sur les Iles Brisées. Bras croisés, pensive et silencieuse, elle observait ses frères et sœurs préparer au plus vite l’Émissaire de la Nuit à la difficile mission qui l'attendait.

Si le navire était le seul ayant pu être réquisitionné spécialement pour le Clair de Lune, l’Émissaire de la Nuit demeurait parmi les plus rapides de sa catégorie. Comparable à la caravelle humaine tant dans ses dimensions que dans son tonnage, l'embarcation aux voiles latines lui permettait d'exploiter au mieux les vents capricieux de la Grande Mer. Avec l'expertise d'un équipage Kaldorei ayant pour habitude de gambayer en toute condition, le Clair de Lune et ses alliés devraient, avec un peu de chance, pouvoir accoster dans les meilleurs conditions lors de l'assaut prévu.

Perdant un moment son regard pour se familiariser avec les courbes de l’Émissaire de la Nuit dont elle aurait vite la responsabilité, Morwen médita quelques minutes avant de tourner soudainement les talons et rejoindre Darnassus, il lui restait encore fort à faire avant de pouvoir honorer son engagement pris au Conseil de Guerre d'Hurlevent.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eluranae Rivelune

avatar

Messages : 175
Date d'inscription : 03/12/2015

MessageSujet: Re: Les discussions et les rumeurs   Lun 3 Avr - 13:04

Voilà plusieurs nuits que la Prêtresse du Clair de Lune occupait le Sommet de l'Arbre-Creux ; et on dénote que depuis son retour à Darnassus, c'est en de rares occasions que la femme souhaitait se montrer. Elle était souvent accompagnée du Chant du Glaive et de quelques Sentinelles de l'Ordre, dont la fidèle Keldara Doucefeuille, lorsque sa présence était requise au terrain d'entraînements ou pour le recrutement de nouvelles unités.

Un regard, et un autre encore : Eluranae savait pourquoi elle suscitait tant de coups d’œil des citadins de la ville. Nul doute que son retour prématuré faisait poser des questions, bien que son implication de ces derniers jours au conseil sur le rivage Brisé, et par la même celui du Clair de Lune, ait été décidée par une mystérieuse femme que tous s'accordaient à appeler « La Dame », une question demeurait en suspens pour bien des Elfes : était-elle de nouveau digne d'occuper son rôle de maîtresse spirituelle afin de guider les unités du Clair de Lune sur le champ de bataille ?

Elune seule le sait...

_________________

« Que les grâces d'Elune me comblent jusqu'à ce que ma tâche soit accomplie. »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Muanaar le Vaillant

avatar

Messages : 3
Date d'inscription : 30/03/2017
Localisation : L'Exodar

MessageSujet: Re: Les discussions et les rumeurs   Mar 4 Avr - 0:24

Le géant draeneï a été vu cette nuit à Darnassus pour parler avec le Clair de Lune. Les parlementions ont été rapides. Muanaar est rapidement monté et descendu du Sommet de l'Arbre-Creux. Contre toutes attentes, l'Exarque Muanaar a prit la sage décision de retirer son bataillon de 250 soldats du Conseil de Guerre du Rivage Brisé pour offrir son aide au Prophète Velen qui a déjà rejoint les forces de l'Armée du Déclin de la Légion. Selon les rumeurs, le plan d'attaquer le Rivage Brisé par voie maritime sur un seul navire kal'dorei n'a pas trop enchanté le vénérable argussien.

_________________

« Même dans les plus sombres ténèbres, la lumière existe. »

- Muanaar le Vaillant
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eluranae Rivelune

avatar

Messages : 175
Date d'inscription : 03/12/2015

MessageSujet: Re: Les discussions et les rumeurs   Ven 14 Avr - 15:13

En ce début d'après-midi, une Sentinelle de Darnassus se sera présentée à l'Arbre-Creux du Clair de Lune. D'après les dires, la femme elfe souhaitait s'entretenir avec le Chant du Glaive pour une histoire d'entraînement qui s'était mal passé entre la Sentinelle Keldara et le jeune Bantal dans la nuit du treizième jour de ce mois. Aqueline, l'intendante du Clair de Lune lui aurait expliqué l'absence de Morwen à ce moment là, qui fut sans doute affairée aux préparatifs d’accueil pour les Croisés d'argent.

À la place, c'est Eluranae, dit-on, qui se serait entretenue avec la Sentinelle plusieurs heures durant au Sommet de l'Arbre-Creux.

_________________

« Que les grâces d'Elune me comblent jusqu'à ce que ma tâche soit accomplie. »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morwen Ash'terod

avatar

Messages : 148
Date d'inscription : 05/12/2015

MessageSujet: Re: Les discussions et les rumeurs   Dim 16 Avr - 19:09

Morwen avait passé une partie de l'après-midi, dès son réveil, au Sommet de l'Arbre Creux à débattre avec une poignée de Sentinelles de Darnassus menées par leur officier, une vétérante aussi âgée que le Chant du Glaive lui-même.

Après deux bonnes heures, le groupe de Sentinelles quitta l'Arbre-Creux afin de faire son rapport au Temple. La Guerrière était parvenue à convaincre, non sans mal, ses sœurs de se désintéresser de l'affaire entourant la jeune Doucefeuille et le jeune Presteplume pour le moment, au moins jusqu’à ce que le conflit des Iles Brisées ne prenne fin. Si cette décision avait le mérite de ne pas perturber d'avantage les difficiles préparatifs très important de l'opération du Rivage Brisé, elle temporisait aussi dans le temps des éventuelles sanctions pourtant méritées. Quelques sœurs firent ainsi remonter l'information plus haut au sein du Temple sans manquer de dénoncer à cette occasion ce genre de pratique, contribuant un peu plus à renforcer la méfiance de certains envers l'actuel Chant du Glaive du Clair de Lune.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eluranae Rivelune

avatar

Messages : 175
Date d'inscription : 03/12/2015

MessageSujet: Re: Les discussions et les rumeurs   Lun 15 Mai - 15:43


~ Là sont les bois de la Couronne de la Terre. La plus belle des résidences des Enfants de la nuit ~


Zin-al-Elune, Zin-al-Elune.

Les feuilles d'éternel printemps de la Couronne de la Terre dansaient dans un ballet hypnotisant, qui engourdissait la pensée, concentrant celle-ci uniquement sur le jeu des couleurs tourbillonnantes.

Zin-al-Elune, Zin-al-Elune.

Elles virevoltaient dans une valse parfaite avec le vent, qui ne se lassait pas de les faire tourner, tourner encore et encore.

Zin-al-Elune, Zin-al-Elune.

L'Arbre-Monde était vraiment un foyer qu'affectionnait Eluranae : enchanteur, grand, mystique, un peu à son image. Si elle et les siens avaient précipité leur départ, elle voyageait par la Ramure en prenant son temps - ou tout du moins un peu moins vite qu'à l'accoutumée, dans une façon inconsciente de retarder l'échéance. Ou peut-être de s'apaiser l'esprit, tandis que ses jambes avançaient par automatisme sans qu'elle n'ait besoin de les guider.

L'ascension de Teldrassil était aussi longue que plaisante. Femmes et enfants saluaient la Sœur d'Elune, lui présentant modestement de quoi boire et manger. La chaleur des siens lui allait droit au cœur, prenant le temps de les remercier à son passage par un léger sourire ; sa froideur et son tempérament distant n'étaient pas de mise à leurs côtés. Elle s'arrêta par la suite au bord d'une large branche, de laquelle elle avait une vue imprenable sur les eaux de la mer Voilée. Ainsi perchée, elle pouvait encore mieux apprécier la danse des feuilles jouant avec les vents d'Aviana.

À quelques heures de marche du sommet de l'Arbre, Eluranae observa une dernière fois la vie grouiller sur les chemins de la Ramure.

Au-dessus d'elle, elle entraperçut un magnifique oiseau au plumage d'argent. Elle le salua respectueusement d'une inclinaison de tête, avant qu'il ne disparût dans les frondaisons. Et au fur et à mesure que le soir avançait, tout devenait plus vivant en la demeure des Enfants de la nuit.

C'est dans cette atmosphère, là où l'air frais de la nuit soufflait depuis le Nord, que la Clair de Lune acheva de trouver repos et apaisement.

Eluranae prendrait son temps aujourd'hui avant de gagner Darnassus et d'y retrouver les siens.

[RP personnel]

_________________

« Que les grâces d'Elune me comblent jusqu'à ce que ma tâche soit accomplie. »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les discussions et les rumeurs   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les discussions et les rumeurs
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 8 sur 9Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
 Sujets similaires
-
» Rumeurs NBA
» Rumeurs : morts inexpliquées dans les royaumes humains.
» Les rumeurs + ou - certaines de Mars 2010
» Nouveaux Comtes Vampires, compil des rumeurs
» Nouveautés et rumeurs WF

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Clair de Lune :: L'Arbre-Monde :: Les Jardins du Temple-
Sauter vers: